Pâques, du nom hébreu Pessa’h évoque le passage.

Dans la religion juive, Pessa’h commémore l’exode des Hébreux hors d’Égypte et les festivités s’étendent sur huit jours.

Pour les Chrétiens, ce temps évoque la résurrection de Jésus et Pâques est le fondement absolu de leur foi.

Pessa’h, le passage… si la première référence est celle du passage de la mer rouge par les hébreux lors de la libération d’Egypte, c’est, depuis la Résurrection du Christ,  la célébration du passage de la mort à la vie; et si l’épisode fondamental de la libération d’Egypte est lié au sacrifice de l’agneau pascal,  Jésus, mort puis ressuscité, « nouvel agneau », devient le principe d’une création nouvelle.

Pessa’h commence aujourd’hui au coucher du soleil. Le premier véritable jour de fête sera donc demain, samedi 31 mars 2018. Les festivités prendront fin au soir du samedi 7 avril 2018. Au cours de ces deux premiers soirs, les membres de la famille partageront le Séder, repas rituel de la fête juive de Pâque. Au cours de ce dîner, les enfants ont une place importante et on les invite à poser des questions. On lit encore la Haggada qui retrace l’histoire de l’Exode des Hébreux hors d’Égypte où, d’après la tradition biblique, ils étaient réduits en esclavage.

Les Chrétiens célèbrent Pâques le dimanche qui suit la pleine lune de printemps. L’équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril. Cette année, Pâques sera célébrée le 1er avril. Ils partagent en famille le repas Pascal avec l’agneau traditionnel, après que les enfants aient chassé les œufs dans le jardin.

Tous les Israélites doivent rappeler et transmettre dans leur famille le souvenir de la libération divine, comme tous les Chrétiens doivent aussi transmettre le souvenir de la résurrection qui réalise pleinement le dessein de Dieu.

… Et pour finir cette petite « parenthèse de Pâques », voici ce que nous dit Edouard ROBBERECHTS, philosophe juif, rabbin, professeur à l’université de Aix-Marseille à propos de la transmission:

  • « On ne transmet pas seulement le passé : à l’occasion du passé, à    travers le présent, on transmet un avenir comme projet. »
  • « La torah, c’est le projet de Dieu pour l’homme, l’attente et l’exigence par lesquelles il le lance dans l’histoire. »

Très belles fêtes de Pâques à tous, chaleureuses et lumineuses, quelle que soit votre confession, vos convictions. Puissent-elles vous apporter Paix, Sérénité et Joie…

 

 

Précieux temps de Pâques, temps de la transmission…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest